Noël approche, et avec cette crise sanitaire, beaucoup de pénuries apparaissent à l’horizon.

Pas de panique ! À la Fabrique, on vous propose une sélection de romans produits équitablement, depuis nos locaux à Tours (37), pour ne manquer d’aucun cadeau sous le sapin :

  • « Le ciel pour lauriers  » de Mathieu Lubin (19,80€) : Une uchronie qui revisite la Seconde Guerre mondiale. Mai 1942, la guerre fait rage depuis trois ans. Michel Courtois, jeune pilote, arrive au front avec son ami Jacques de Bordes. Ils enchaînent les vols, les victoires, les blessures aussi, et participent à porter la guerre sur le sol allemand. L’Allemagne est en train d’agoniser, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la France et l’Angleterre sont en passe de porter les derniers coups à un Reich millénaire. Mais pour les deux amis, l’affaire ne se révèlera pas aussi simple que prévu… Dans ce récit, le lecteur explore à travers les yeux d’un jeune pilote de chasse un monde alternatif où la France et l’Angleterre ont finalement choisi de ne pas rester l’arme au pied dans la ligne Maginot.Passionné d’aviation, féru d’Histoire, l’auteur signe ici, avec brio, une uchronie déclinée en deux tomes, qui met en lumière les prouesses des aviateurs.
  • « Une minute pour changer de vie  » de Michèle Plond (15€) : Michèle Plond est une amoureuse de la vie, malgré les mauvaises surprises qu’elle peut parfois nous faire. Dans ces trois nouvelles, l’auteure relate des existences très différentes. Leur point commun? Que la vie réserve, aussi, si l’on croit en elle, de belles surprises.
  • « Encense l’âme – En cent slams  » de Yannick Nédélec (18€) :
    Comédien jusqu’au bout des ongles, Yannick Nédélec est aussi ­auteur de théâtre et poète slameur. Porter tant de casquettes ­mérite un coup de chapeau !Posant un regard acéré sur notre monde et nos contemporains, l’auteur joue avec les mots et jongle avec les idées sur le mode de l’humour et de la fantaisie. Alors, bien sûr, avec le slam, il a trouvé un terrain de jeux idéal. À tel point qu’il ne cesse de gagner des tournois.Le slam, on l’écoute avant tout, bien sûr, mais quel plaisir d’avoir à sa disposition un livre de chevet où piocher à l’occasion un texte « friandise » à déguster, le sourire aux lèvres ! La Nouvelle République en parle : Article
  • « Cale sèche pour le Phénix  » d’Alain Orthlieb (19,80€) : C’est l’histoire d’un jeune écolier parisien qui découvre un jeudi matin de juillet 1942 que son meilleur ami a disparu.
  • « Citadelle  » de Breath Valmère (15€) : Âgé d’à peine quatre ans, un p’tit bout d’gamin livré à lui-même traîne sa frêle silhouette entre les cargaisons qui jonchent les quais des bassins du Havre grouillant de mariniers et de dockers, alors que sa maman se tue à la tâche dans les entrepôts du port. Le pasteur Crowford voit d’un mauvais oeil l’errance du rejeton, sa place n’est pas ici, l’Église doit s’en occuper, quitte à écarter la jeune mère de sa route.

Pas de jaloux, le Père Noël a également des propositions pour les tout-petits :

  • « La couleur des histoires « ,  » Ça rêve à quoi un bébé ?  » et  » Un nuage est né  » de Nanou Péricault-Dallu (12€) : Des albums pleins de poésie, illustrés de collages simples et colorés, pour faire découvrir la magie des couleurs aux tout-petits.
  • « Krispy, le petit lapin des montagnes  » de Martine M’g et Pauline Barreau (15€) : Krispy est un adorable petit lapin des montagnes qui vit avec sa Lamounette et ses deux petits frères dans un très joli coin de paradis, paisible et verdoyant. Aujourd’hui, il décide de parcourir Dame Nature, bien au-delà de son cocon familial. Que va découvrir notre jeune ami ?
  • « Tout conte fée…  » de Martine M’g et Pauline Barreau (15€) : Tout conte fée… pourquoi ne pas associer une maman et sa fille au lien indéfinissable à l’écriture d’un recueil de poésies pour enfants ? L’enfance : une période privilégiée entre ces deux femmes qui s’écrit au travers de leurs mots et illustrations.