Comme des oiseaux en cage... Tels furent les hommes pendant ces trois vagues de confinement ! Tandis que les experts de tous poils commentaient la situation heure par heure, les candides et les écrivains livraient leurs états d'âme au jour le jour. Yannick Nédélec s'est ainsi attaché (en plus d'être enfermé) quotidiennement à décrire l'humanité dans sa nouvelle vie et ses vieilles habitudes. Alors ça piaille, ça cancane, ça glousse, ça jacasse et ça persifle, mais les effets de plume et les coups de bec sont donnés avec finesse, justesse, et surtout avec beaucoup d'humour.