Accueil2022-12-06T13:35:59+01:00

De la conception à l’impression,

tout se passe à la Fabrique.

Dernières publications

Accédez à notre boutique en ligne

Ensemble, fabriquons votre livre

Nous vous guidons dans toutes les étapes de la réalisation. Ensemble nous élaborons la ligne éditoriale et travaillons les contenus (textes et images) pour les adapter à votre projet, vos objectifs et votre budget.

Actualités

Déjà plus de 60 auteurs !

N’attendez plus pour les lire…

Découvrez leurs Œuvres

Venez nous parler de votre projet…

Contactez-nous

Vous êtes libraire ?

Vous souhaitez commander directement en ligne ?

Contactez-nous !

Les coups de cœur de nos lecteurs

« Je viens de terminer la lecture de ton deuxième ouvrage. Ces 330 pages, je les ai parcourues avec un tel plaisir, avec des émotions oscillantes bien évidemment, tu t’es « mise à nu » avec délicatesse, avec sensibilité, avec douceur, et c’est tellement beau au travers de tes mots de voir ta constante évolution vers ton profond TOI.
Au cœur de tes mots, transparaît la vulnérabilité, l’ascenseur émotionnel, l’ascension progressive de la guérison, tes prises de conscience, …, c’est tellement humain tout cela, et c’est ce que toutes celles et ceux qui te liront recherchent.
Tu vas encore semer de belles graines d’amour, d’espoir, et permettre à des personnes de se reconnaître, et de se sentir moins seules. »

Renouer avec l'essentiel - Anonyme

«Je n’avais pas ouvert un livre depuis 4 ou 5 ans, franchement le vôtre m’a fait renouer avec la lecture : je le dévorais chaque soir, et comment il m’a remué. Il m’a « renvoyé » tellement de choses que j’avais enfouies tout au fond de moi … Merci de nous avoir partagé ces moments émouvants. »

Renouer avec l'essentiel - Franck

« Merci Patricia pour le partage de ce long voyage… Destination retour à l’essentiel C’est vraiment un très beau témoignage émouvant et tellement plein d’espoir. Je conseille ton livre à tous… car ce que tu as vécu peut arriver à chacun de nous. Merci Patricia et continue sur ce beau chemin. »

Renouer avec l'essentiel - Anonyme

« Je viens de terminer ton livre « L’art des sons, l’art du soin ». A dire vrai c’est le livre de musicothérapie le plus vivant et le plus humain que j’ai lu. Et je compte le relire à nouveau pour bien m’en imprégner. C’est un beau cadeau que tu nous fait ! Je lui souhaite beaucoup de succès car il le mérite. Riccardo. »

L'art des sons, l'art du soin, Anonyme

« J’ai lu avec grand intérêt l’avant propos de votre livre. J’attends impatiemment la version électronique du livre pour le savourer depuis le Burkina Faso. Mais de cet avant goût je retiens que vous transmettez plus qu’un message fort, vous transmettez votre vie dans vos propos. J’ai hâte de vous rencontrer. »

L'art des sons, l'art du soin, Camille

« J’ai lu avec intérêt l’extrait de ton livre. Ton travail est très fabuleux, tu as fait un excellent job. Toutes mes félicitations. C’est vraiment une fierté. [..] »

L'art des sons, l'art du soin, Anonyme

« Après avoir lu un peu plus que la moitié de ton livre je m’empresse de venir te féliciter. J’espère de tout cœur que ce livre retiendra l’attention du public et des médecins pro afin que tu puisses poursuivre ce beau chemin .
Bravo à toi, Bertrand »

L'art des sons, l'art du soin, Bertrand

« Très beau témoignage, très bien écrit. Je l’ai lu en une journée, je n’ai pas pu le lâcher.
Ce livre émouvant écrit sans pathos est au contraire une célébration de la vie, de l’amour, de la famille. C’est une course contre le temps, la force et le courage d un couple face à l’épreuve d’une maladie incurable. On ne sort pas indemne de ce témoignage.
On peut vivre longtemps et passer à côté du bonheur. Ce n’est certes pas le cas ici.
Je t’embrasse Delphine. »

Ne JAMAIS remettre à demain, Marielle Drumel

 » J’ai lu ce livre en 3 soirs. C’est un très beau témoignage, bien écrit, émouvant.
Une belle leçon de vie !! Tourné vers sa famille, l’essentiel.
Delphine est courageuse et volontaire.
Je suis admirative !!
Je conseil son livre  « 

Ne JAMAIS remettre à demain, Val

 » Au début de l’après-midi j’étais agacée par le carrelage encrassé de ma maison et puis pressée de lire ton livre je me suis installée, mes larmes ont continué à cradosser mon sol, maintenant que je viens tout juste de le terminer je m’en fou de ce putain de carrelage dégueulasse…

Quelle belle leçon de vie Delphine, bravo pour la belle personne que tu es ! « 

Ne JAMAIS remettre à demain, HELARY

 » Un hymne à la vie à venir ; une lecture simple, honnête et pleine d’envie. « 

Ne JAMAIS remettre à demain, Julien C

 » Un recueil d amour et de combativité tourné vers l essentiel : la famille
A lire ou à faire découvrir à votre entourage si vous êtes en quête de sens. « 

Ne JAMAIS remettre à demain, Aurélie Le Goff
« Ce récit est un véritable retour dans l’enfance et l’adolescence des années 60-70. Effectivement aujourd’hui, quelques « kilomètres » nous séparent de ces années là. Je me suis laissée transporter par l’écriture fluide, riche de détails où les émotions de l’auteur sont palpables. Je le voyais en culotte courte, son Opinel en poche, prêt à vouloir vaincre une timidité grandissante à la veille d’une pré-adolescence. Une enfance aux goûts plutôt acidulés que sucrés… Bien que l’arrivée dans un collège mixte aura pour effet de le rendre plus espiègle. En tout cas, le milieu familial « obtus » au modernisme qui commençait à pointer, à l’époque, son bout de nez, n’a pas empêché l’auteur de voir d’autres horizons aux couleurs de sa motivation et détermination.
Un livre qu’on pose sur le coin de la bibliothèque, pas très loin, toujours en vue pour le relire, le feuilleter et l’apprécier, comme la saison des cerises… Par-ci par-là, on cueille avec sourire quelques belles réflexions et phrases qui se veulent un brin poétique. »
Les sottises de Montmorency, Patrick Cochet
« Livre magnifique, fort et émouvant tant par son contenu que par les superbes toiles d’Hélène Bouhier qui l’illustrent.
A s’offrir ou à offrir sans modération! »
J'ai tant de choses à te dire, Hélène Bouhier

« J’ai lu, j’ai relu parfois…j’ai frissonné, j’ai larmoyé, j’ai souris aussi …… une écriture originale , une vraie et très belle artiste !!!!!!! »

J'ai tant de choses à te dire, Hélène Bouhier
« Voilà terminé commencé hier soir et fini ce matin !!!! Encore une fois j’ai aimé ! Non ADORÉ !!! Merci Mr Maurer,, On se mets tout de suite dans le livre , l’ambiance, on imagine … Marie, Justine et ce Roberto ! Le monde de l’Art ,ses codes ,
Je reste songeuse et cette fin ….
Vivement le prochain ! »
Le buste de Voltaire, Ivan Maurer
« Je feuillette deux trois pages , de ci de là, pour découvrir l’un de ces cent slam.
Je m’y promène comme l’on prend le chemin d’une scène slam à une autre.
La musicalité des mots me donne l’impression d’entendre l’auteur et parfois j’ose aussi le lire à haute voix .
Un grand plaisir ! »
Encense l'âme en cent slams, Yannick Nédélec

« Un grand plaisir ce livre, une lecture matinale d un slam et la journée commence bien. Une écriture riche, vibrante et juste. Bravo Yannick pour ces 100 histoires de vie. »

Encense l'âme en cent slams, Yannick Nédélec

« J’ai terminé aujourd’hui Quai de l’île sonnante. J’ai été bouleversée par le drame de Georgette. L’histoire racontée par le petit Tavic dont l’auteur a si bien rendu à la fois la naïveté et la gravité s’entremêle avec les mots du narrateur, cela donne une force extraordinaire au récit. Est-ce le petit Tavic qui s’exprime? Est-ce le Tavic devenu adulte qui analyse? Comment Ivan Maurer a-t-il réussi à trouver la justesse des mots pour décrire les sentiments et la détresse de Georgette?
Il a su rendre magnifiquement hommage à sa grand-mère dont l’éternelle jeunesse fait écho à l’actualité : des femmes meurent aujourd’hui, ailleurs, pour tenter d’être libres. Georgette a payé le prix fort pour s’être trompée sur l’amour et l’amitié. Trop fragile, happée par la dureté des temps, elle n’a fait que des mauvais choix.
Sa seule véritable histoire d’amour, c’est celle qu’elle avait avec ses fils, et qui a perduré au delà des années par le roman de son petit-fils.
Bravo ! »

Quai de l'île sonnante, Dominique Levenez
Aller en haut