• Cet ouvrage ouvre des portes sur un monde méconnu, celui de l’art pratiqué comme soin. D’un village d’Afrique de l’Ouest aux villes à l’urbanisation outrancière, Yé Lassina Coulibaly offre à tous son parcours initiatique pour pratiquer son métier-passion, la musicothérapie, sans jamais laisser qui que ce soit sur le bord du chemin.
  • Arlette Bosch, très impliquée dans une vie professionnelle faite d’engagements, s’est toujours intéressée de près à la politique. Favorable aux propos développés par Pierre Mendès France, c’est à la lecture d’un article sur le programme commun de la gauche, signé en juin 1972, que le déclic se produit.  Au cours de la préparation d’un congrès PS en Indre-et-Loire, elle devient représentante du courant François Mitterrand, et au même moment, elle échange avec un jeune assistant à la faculté de droit de Tours : Jean Germain. Ils décident alors de représenter ce courant main dans la main en 1973. Pour Arlette Bosch, ce sont les prémices d’une nouvelle vie, le début d’une véritable complicité et d’une belle aventure qu’ils partageront au service de la Ville de Tours. Elle nous en livre dans cette autobiographie quelques souvenirs essentiels.
Aller en haut