Boutique

Chers amis lecteurs, en cas de difficulté de paiement via notre site Internet, n'hésitez pas à nous écrire directement par courrier avec votre commande et son règlement. Toute l'équipe vous souhaite un merveilleux moment de lecture.

Accueil|Boutique
  • Durant le printemps 2002, Philippe Vahakn Ouzounian fut le premier homme à marcher sur la Loire. Partant de sa source, il a parcouru les rives de Loire jusqu’à son embouchure, pendant trois mois, s’arrêtant dans soixante-trois villages pour y donner des lectures. Aujourd’hui, la Loire s’en souvient encore… et lui aussi ! Depuis vingt ans, Philippe revient se ressourcer, se retrouver dans de nombreux sites ligériens. Il crée des spectacles, anime des interventions, des ateliers d’écriture, met en scène des habitants… Il ne cesse de puiser dans ce fleuve son énergie, sa poésie, ses influences et son esprit. Si bien que l’on peut dire désormais que la Loire est en lui… infiniment. Ce livre est une rencontre avec le fleuve, ses habitants et ses amoureux. La Loire est ce personnage central dont Philippe souhaite vous faire partager l’attachement puissant, charnel et spirituel qui l’habite. Cette attraction irrépressible, incontrôlable qui le ramène toujours à elle.
  • Mais qu'arrive-t-il à Krispy ? Lui d'ordinaire si sérieux à l'école, si serviable à la maison, se montre bien étourdi, et sa Lamounette est obligée de se fâcher ! Capucine, sa nouvelle petite voisine, lui ferait-elle tourner la tête ?
  • Félixine a de la chance : tout juste née, la Reine des abeilles noires la désigne messagère de la Ruche. Elle peut voyager dans le passé ou l'avenir, et aussi loin qu'elle le souhaite (de Chambord à Paris!). Chaque soir elle raconte ce que ses yeux bleu magique ont découvert. Un parcours haletant où l'on plonge dans l'univers à la fois fragile et passionnant des abeilles mellifères. Une histoire bien documentée à mettre entre toutes les mains pour mieux comprendre et protéger les abeilles !
  • Comme des oiseaux en cage... Tels furent les hommes pendant ces trois vagues de confinement ! Tandis que les experts de tous poils commentaient la situation heure par heure, les candides et les écrivains livraient leurs états d'âme au jour le jour. Yannick Nédélec s'est ainsi attaché (en plus d'être enfermé) quotidiennement à décrire l'humanité dans sa nouvelle vie et ses vieilles habitudes. Alors ça piaille, ça cancane, ça glousse, ça jacasse et ça persifle, mais les effets de plume et les coups de bec sont donnés avec finesse, justesse, et surtout avec beaucoup d'humour.
  • Ce que vous avez entre les mains est plus qu’un livre, c’est une invitation à plonger au coeur de l’imagination et de la sensibilité de onze collégiens du XXIème siècle. Fruit d’un travail d’une année d’écriture, voici onze histoires étonnantes.
    Si En suspens porte bien son nom, La Fenêtre vous fera toucher avec sincérité un des fléaux de l’adolescence, là où La Rose de Landora garde des accents de rêve de jeune fille.
     
    Pour Arch-e-Réel, attention à garder les yeux ouverts, et les sens en alerte ; ce seront vos émotions qui seront mises à rude épreuve avec Mamou, et votre capacité d’indignation dans la Mélodie de l’espoir.
     
    Les Disparus d’Halloween vont jouer avec vos nerfs. Quant à L’invité inattendu, il va tenter devons surprendre, et Croire en ses rêves va vous transporter de l’autre côté de l’océan. Enfin, Meurtre entre amis et Précieuse réputation se frottent à l’exercice de l’enquête mystérieuse…
  • D’une poésie native, ample de mélanges

    D’une illustration peut-être envoyée aux anges

    D’une sensation de dits libérés

    Gemmes Brutes rassemble des instants de vie

    Et d’après.

      Ce recueil rassemble l’esprit de deux femmes dont les univers se sont naturellement réunis. Marion Moreau, art-thérapeute et musicienne, accorde les mots aux couleurs. Coralie Vivet, praticienne en énergétique, met en couleur les maux. Parfaite évidence que d’unir leur force, leurs émotions et leurs envies dans cet ouvrage qui n’est que poésie.
  • Ce récit est un condensé de mon journal écrit en Chine. La Chine, le pays où l’on pleure deux fois : une fois à l’arrivée (choc culturel) et une fois en partant (tristesse de se dire que cette belle aventure est finie…). Née à Saumur, Patricia Blanchet devient -artiste peintre figurative après des études à l’école des Arts appliqués de Poitiers puis aux Beaux-Arts de -Toulouse. Elle anime des ateliers de dessin et de peinture. En 2013, elle part pour la Chine du Sud -pendant quatre ans puis pose ses valises en Finlande en 2017. Fin 2018, elle s’installe de nouveau dans le Tarn-et-Garonne.
  • Croquinette est une petite fille espiègle, pleine de malice et de vie, qui n'arrête pas de faire des bêtises. Lors d'une fugue, elle se dirige vers la forêt et rencontre trois animaux aux drôles d'allures: Bec d'Oiseau, Oeil de Grenouille et Éventaille Papillon. Ils vont devenir les meilleurs amis de Croquinette et la suivre dans toutes ses aventures.
  • Matlanu

    18,00
    Nancy Key Fall nous plonge dans son imaginaire à travers l'histoire d'enfants dont les liens avec les forces de la Nature sont racontés avec poésie et émerveillement. En jouant subtilement entre la magie et la réalité, l'auteure éveille les lecteurs à la nécessité de protéger leur planète et à la notion d'union. Des histoires féériques à partager entre petits et grands !
  • Au hasard de promenades dans la ville, les regards d'Édith Marois et de Colette Gauthier ont été attirés par des détails, des choses insolites ou surprenantes. Guidées par la curiosité, elles ont compulsé les livres, articles, documents d'archives, sollicité des habitants pour renseigner ces clichés photographiques par les mots. Puisse ce livre inciter les promeneurs à découvrir Tours autrement.
  • Citadelle

    15,00
    Âgé d’à peine quatre ans, un p’tit bout d’gamin livré à lui-même traîne sa frêle silhouette entre les cargaisons qui jonchent les quais des bassins du Havre grouillant de mariniers et de dockers, alors que sa maman se tue à la tâche dans les entrepôts du port. Le pasteur Crowford voit d’un mauvais oeil l’errance du rejeton, sa place n’est pas ici, l’Église doit s’en occuper, quitte à écarter la jeune mère de sa route.
  • À travers ce récit, l’auteur souhaite vous faire entrer dans le quotidien d’un président de Bureau des Étudiants (BdE). De l’épanouissement des étudiants à la représentation de l’école auprès des pouvoirs publics locaux en passant par les porte-paroles interne et externe des étudiants, un BdE est essentiel à la vie estudiantine d’un campus. Au-delà de la découverte des multifacettes d’un BdE, ce témoignage révèle combien sortir de sa zone de confort en osant de nouveaux défis peut être une source d’épanouissement personnel.
Aller en haut