Voici les 5 résultats

Show sidebar
Fermer

Le coq, la corneille, le chat et les autres

9,00
Les fabliaux du Moyen Âge parlaient déjà d’animaux traînés en justice, il semblerait que le XXIe siècle veuille renouer avec cette vieille tradition ! Les plus visés sont ces pauvres coqs qui empêchent les néoruraux de dormir… Les occasions de rire et sourire n’étant pas légion, les journalistes s’amusent de ce genre d’anecdotes, et Alain Licoine a repris la balle au bond. Il nous livre ici quelques nouvelles animalières à l’humour bien senti, des histoires vraies ou non mais criantes de vérité psychologique. Avouons-le, les humains ne sortent pas toujours grandis de leurs aventures avec le coq ou la corneille… Quant au chat Picasso, il est bien sympathique ! Un joli moment de détente.
Fermer

Le sentier du lièvre

15,00
Perchés, vous avez dit ? Pour sûr, qu’ils le sont, perchés, les personnages de ce conte ! Certains même au sens propre, comme Timothée qui vit dans un hêtre. C’est un des amis de Côme, Côme Labrise, professeur de philosophie. Son héros à lui, c’est Côme du Rondeau, le personnage créé par Italo Calvino dans son célèbre Baron perché. C’est dire… À la fois gourmande de mots et d’images, Isabelle de Saint Loup nous entraîne dans une rêverie philosophique décalée, ponctuée de quelques « récréations » d’un érotisme délicat et joyeux. Car Margot aime Côme et Côme aime Margot… Mais que vient faire ce lièvre dans cette aventure ? Mystère ! Correspondante de presse à La Nouvelle République depuis 2006, Isabelle de Saint Loup est passionnée par tout ce qui a trait au cheval et aux animaux en général. Sous le pseudonyme Zouka Dzaza, elle fut la chanteuse du duo X Ray Pop créé en 1984 à Tours. Son recueil de nouvelles Contes de l’amour ordinaire publié en 2009 aux éditions Litt&graphie a reçu le soutien d’Yves Simon (« Nouvelles impeccables. Belle imagination, l’écriture est là, ferme et précise… »). Dans ce conte où les paysages de sa chère Touraine ont la part belle, elle a su mêler avec brio fantaisie, poésie et philosophie.
Fermer

Maudits soient les prétentieux

9,00
Une fois de plus Gregory Merleau fait mouche ! Voici trois histoires courtes, toutes plus croustillantes les unes que les autres. Humour grinçant, langage fleuri, franche rigolade, mais que le lecteur ne s’y trompe pas, sous des dehors de gaudriole, les leçons sont particulièrement cinglantes. Gare à la bêtise, à la jalousie et à la colère !  
Fermer

Puzzle anatomique

Note 5.00 sur 5
15,00
Pour Danièle Leblanc-Garnier, tous les sujets peuvent être inspirants. La moindre histoire entendue ici ou là, la moindre information dans les médias, et elle se coule à plaisir dans une anecdote dont elle exploite finement les ressorts potentiels. Chaque nouvelle est une surprise, car l’auteur s’amuse à changer de ton, voire de style selon les sujets. Une écriture fluide, affûtée, élégante, totalement au service de la narration. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître.  Une écriture fluide, affûtée et élégante. Amoureux des nouvelles, surtout ne pas s’abtenir ! 
Fermer

Une année solaire

18,00
Une année solaire, c’est le fruit d’un an de travail des élèves de 3e du cours hebdomadaire de « Français + » au collège du Sacré-Coeur, à Richelieu. Un an d’écriture, d’imagination et d’ambition : celle d’écrire un « vrai » livre rassemblant des récits policiers, fantastiques ou intimes, certains drôles, d’autres touchants, d’autres effrayants. Pari réussi ! Et pourtant les élèves n’y croyaient pas, eux qui pensaient être incapables d’écrire, et qui maintenant aimeraient bien que d’autres renouvellent cette belle expérience.