Je ne dirai plus son prénom

Accueil|Collection A Mots Ouverts|Je ne dirai plus son prénom

Je ne dirai plus son prénom

15,00

3 en stock

(3 avis client)

Nina écoute Rachel, ses propos la ramènent à sa propre histoire. Et pourtant, elle voudrait oublier, le meilleur comme le pire, la violence qui surgit, fulgurante, irrépressible. Puis les excuses, les promesses… Celui dont elle ne dira jamais plus le prénom a recommencé. Comment se reconstruire ? Nina a réussi, mais l’inacceptable peut-il s’effacer ? Un roman sensible, maîtrisé, d’une efficacité redoutable pour traduire le trouble, la fracture, la douloureuse réalité vécue par trop de femmes.

3 en stock

UGS : 9782490229154 Catégorie : Étiquette :

Description

Anita Warmel, Je ne dirai plus son prénom

178 pages.

Roman paru en octobre 2018 dans la collection À Mots Ouverts dirigée par Sylvaine Reyre

Imprimé sur du papier 100 % recyclé, à la Fabrique de Livres de Tours.

Façonnage : dos carré collé.

Informations complémentaires

Poids 240 kg
Dimensions 1 × 13.5 × 20.5 cm

3 avis pour Je ne dirai plus son prénom

  1. Christian Massé

    Le choix de l’éditrice pour une écriture de qualité est évident, et heureux. Pour moi, le roman commence vraiment avec le chapitre Dérivé ! L’ ombre des bottes n’est pas loin. L’effet miroir de la relation Nina Rachel est le moteur du récit. Comme dans Les Bottes, le roman accouche par un fort sentiment de délivrance. Dans ces deux romans, l’impunité de ces hommes violents semble réelle! La fin de Je ne dirai plus son prénom me semble toutefois peut être rapide.

  2. Ivan Maurer

    « Sincérité ».
    C’est le mot qui me vient à l’esprit si je dois évoquer ce roman autobiographique d’Anita Warmel. Dans un jeu de flash-back parfaitement maîtrisé, l’auteur nous fait partager l’expérience douloureuse qu’elle a vécue. L’écriture poignante, tenace, ne vous laisse pas un instant de répit. Heureusement, au bout du tunnel il y a la résilience.

  3. Gaudard

    J’ai beaucoup aimé Je ne dirai plus son prénom, d’Anita Warmel. Sa force, son «efficacité » à se faire le témoin du combat de tant de femmes, malheureusement, en fait un roman saisissant de vérité et de sincérité… Ces deux histoires de femmes éprouvées qui se répondent et cette écriture, à la fois belle et fluide, simple et envoûtante.

    Quand on commence ce roman d’Anita Warmel on ne peut plus s’arrêter…

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller en haut