La Grande Fileuse

La Grande Fileuse

15,00

13 en stock

(5 avis client)

Les tribulations de Louis, dit Loulou, se situent bien après le xxie siècle, bien après le Grand Déclin. Protégé par la belle Anaïs et le vieux chanteur Rémi pendant son enfance au Ghetto de La Rochelle, à dix-sept ans, Loulou doit fuir la Fédération Sécurisée des Zones Européennes Hétéroclites. De mésaventures en rebondissements, la Grande Fileuse le bringuebale dans un monde devenu délirant à force de caricaturer les travers des siècles précédents. Ce roman d’anticipation, rythmé par de mystérieuses Lettres de la Nymphe, allie humour, poésie et érotisme. 

Une vision de l’être humain remarquable de finesse et de profondeur. Une lecture savoureuse !

13 en stock

UGS : 9782490229475 Catégorie :

Description

Sylvaine Reyre, La Grande Fileuse

250 pages.

Paru le 9 octobre 2020

Imprimé à la Fabrique de Livres de Tours.

Façonnage : dos carré collé.

Informations complémentaires

Poids 150 kg
Dimensions 12 × 13.5 × 20.5 cm

5 avis pour La Grande Fileuse

  1. Maurer Ivan

    Plongez sans attendre dans l’histoire de Loulou l’aventurier-séducteur qui se voit chargé d’une mission d’importance : protéger à tout prix les précieuses « Lettres de la nymphe »
    Un magnifique roman dystopique, envoutant, drôle, émouvant et poétique.

  2. GUÉRIN

    La Grande Fileuse est un cocktail pétillant et plein d’humour qui se savoure en compagnie de Loulou, un épicurien optimiste qui nous embarque avec lui dans un voyage rempli de péripéties et de rencontres insolites.
    L’analyse du déclin de nos sociétés est très percutante. Le style léger et poétique rend la lecture aisée et amusante.
    Je recommande ce roman !

  3. sirguey catherine

    Lecture jubilatoire.
    Louis, dit Loulou, 17 ans, un punch pas possible, une gouaille, une insolence, une intelligence que c’est pas possible, entraîne le lecteur dans ses aventures rocambolesques dans un temps incertain (bien au-delà de notre temps) et dans un espace qui n’est plus tout-à-fait le nôtre.
    Récit très inventif, poétique, drôle, foisonnant.

  4. Gaudard

    Ah les aventures rocambolesques de Louis, dit Loulou, racontées par lui même… Quel régal! Ce bon bougre de Loulou se livre avec ce qu’il faut de naïveté, d’humour, de franc-parler, de positivisme (malgré la décadence du monde sans dessus dessous dans lequel il évolue) et de sincérité. Le personnage est vraiment attachant, d’un passage à l’autre on a envie de lui flanquer une bonne claque, de le prendre dans les bras ou tout simplement de se trouver à ses côté à l’écouter parler. L’évolution de la société qui est dépeinte dans ce roman d’anticipation fait froid dans le dos, tout comme les messages délivrés par la Nymphe, dans les mystérieuses lettres que Loulou doit protéger au prix de sa vie. Mais leur délicate poésie laisse entrevoir un espoir de rédemption, par le retour aux origines, à la nature dans toute sa splendeur… Au fil des pages, littéralement avalées, le lecteur est invité à grandir avec ce jeune héro, brinquebalé par La Grande fileuse, avide de découvertes et bourré d’une lucidité et d’un optimisme libérateurs…

  5. Anita Warmel

    La belle écriture de Sylvaine Reyre nous prépare au déclin de la société où le cynisme des évènements est percuté par le frasques de Loulou, véritable macho, sûr de lui, de sa virilité et de la puissance de son sexe.
    Les lettres de la lymphe adoucissent cette société hostile par une poésie délicate.
    L’ épilogue dévoile toute la profondeur d’un monde qui tendrait à disparaître ; à méditer.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller en haut